31/08/2017

Nid de vacance

branches de châtaignier et de noisetier, fer à béton.

Au cœur de la ferme végétale d'amis, sous les châtaigniers géants, cette construction aérienne, simple squelette de tiges de fer entrelacé de branches, se suspend au creux de l'arbre. Du sol, elle suit la courbe du tronc pour se lier à la première branche charpentière et suivre son mouvement. Les matériaux naturels se fondent au milieu végétal et l'on grimpe se lover dans la rondeur. L'œuvre est conçue comme un abri, autant à vivre qu'à regarder.

  
Atelier des bons plants, Caden, Morbihan, août 2017

06/08/2017

Lignes de vue

 Château fort de Ranrouët, Herbignac (44)

Bande de polyester, carex peint, tresse dyneema, 2017 / 2018



Pour la façade Est du château de Ranrouët, la proposition artistique joue avec les ouvertures des murs épais et la profondeur de la douve à la végétation luxuriante. Elle part à l’assaut du vide, de l’espace libre autour des volumes impressionnants de cette place forte conçue pour protéger l’intérieur des intrusions.


Les lignes tendues concrétisent les trajectoires possibles de l’intérieur vers l’extérieur, trajectoires que l’esprit fait sans cesse dans ces lieux, en imaginant les ripostes données aux assauts contre la haute muraille, les angles de visées derrière les meurtrières des tours, les embrasures et les journées passées à broder aux fenêtres du logis en scrutant au dehors. 






Les carex des douves, blanchis comme le reste de l’œuvre, poussent à partir du fond, se hissent à la hauteur des fenêtres en de grandes verticales qui pourraient représenter ceux qui cherchent à entrer.

Ce jeu avec l’architecture n’est pas immobile car au moindre souffle, les bandes blanches s’animent, vibrent et ondulent dans un ballet graphique, léger en regard de la pierre.